recueil 9448-1260
hugerber 144 

HANSULI GERBER
ÉGLISE DE LA CHAUX-D'ABEL  
(CH)

Publié dans le cadre de notre collaboration avec les
Editions mennonites
Art. paru dans :
Christ Seul No 1074 mars 2017 et Perspective No 3-2017
 

Ce chant calme, simple et profond, à chanter après la lecture biblique dont il est inspiré ou après la prédication, met en valeur l’idée du don de sa vie. Cela peut prendre le sens littéral ou figuré. Ce qui importe, c’est le don de soi et l’abandon à Jésus. Présentation.

La première strophe du chant paraphrase la parole de Jésus selon Jean 12.24. (« Je vous le dis, si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il demeure seul ; mais s’il meurt, il portebeaucoup de fruit. ») Jean est le seul évangéliste à citer la parole du grain qui doit mourir pour germer. Cette parole, bien connue parmi les chrétiens, Jean la situe dans le contexte de l’annonce de la mort proche de Jésus. Matthieu et Luc reprennent la parole selon laquelle ceux qui cherchent à préserver leur vie la perdront. Qui s’y accroche restera seul, sans vie. Selon Matthieu, Jésus ajoute : « Et quel avantage l’homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il le paie de sa vie ? » (Mt 16.25)
 
DON DE SOI

La deuxième strophe passe du passif à l’actif: «qui à Jesus s’abandonne trouve la vraie vie. » Cette phrase renvoie à une autre parole de Jésus qui dit : « Je suis la vie. » Mais que veut dire « s’abandonner » ? Se sacrifier ? Tomber dans la fatalité ? Le chant vise un autre sens : « Heureux l’homme (la femme) qui se donne. ». Dans Mt 9, Jésus cite le prophète : « Dieu désire la bonté (la miséricorde), et non les sacrifices. » (Mt 9.13 ; Os 6.6).
 
GELASSENHEIT

Une marque historique des anabaptistes est l’abandon à la miséricorde divine face aux circonstances menaçantes (Gelassenheit). Dans notre société, la préservation et la défense de sa propre vie, de ses biens et de son confort, prend une place privilégiée. Assurances, sécurité, défense et autres mesures de protection coûtent cher et veulent être au centre de nos préoccupations. Que signifie dans ce contexte l’abandon à Jésus ? Il n’y a pas de recette – sauf prier, chanter et oeuvrer pour que nous trouvions cette attitude spirituelle et mentale. Car il s’agit d’un mystère : désirer Dieu de tout son être.
Mourir est incontournable. Je ne connais ni les conditions ni les circonstances de ma mort. Pour celui à qui la vie est ôtée de force, c’est cruel et injuste. En vérité, les bourreaux et leurs serviteurs peuvent tuer le corps, mais pas la vie, ni l’amour, ni la lumière. A nous de faire le choix du sens que nous donnons à notre mort, quelle qu’en soit la cause.
 
MOURIR

Mourir peut aussi prendre un sens non-physique et figuré: mourir au sens de l’abandon de ce que l’on a jusque-là ardemment poursuivi.
S’abandonner à Jésus qui est un avec le Père, c’est suivre ses pas et faire comme il a fait : agir avec humilité et non-violence (« douceur », cf. Mt 11.29). C’est ainsi que je retrouve la vie et la paix.
La fin de la prière attribuée à François d’Assise résume et complète le sens de ce chant :
« Fais de moi un instrument de ta paix...
Car c’est en pardonnant qu’on est pardonné.
C’est en donnant qu’on reçoit.
Et c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »
 
Paroles
 
1. Grain de blé qui tombe en terre,
Si tu ne meurs pas,
Tu resteras solitaire,
Ne germeras pas.
2. Qui à Jésus s’abandonne,
Trouve la vraie vie.
Heureux l’homme qui se donne,
Il sera béni.

 

Pour aller plus loin :

 

CHANTER EN et HORS EGLISE

cme-choeurMbd 2423-1200px
cnay-noel15 0875
lesmottes-nov14
cnay-noel15 0878
cmmPA15 3979
cme-cheour 6565-1200px
atelier-cme18 2429-1200px
03-LesBulles-01.10.2006
cme18-choeur 6713-1200px
lesmottes-oct14
jeangui-mai11
cme18-choeur 6713-1200px

ICI & AILLEURS

CULTE

Pour chaque dimanche de l'année liturgique, cette page propose les références bibliques des textes du jour et des chants provenant de divers recueils.

Vers les textes

C M M

‘Renouveau 2027’ est une série de rencontres s’étalant sur 10 ans à l’occasion de la commémoration du 500e anniversaire des débuts du mouvement anabaptiste.

Vers l'article

PARUTION

Jamais en manque d’inspiration, inlassablement, Jean-Claude Muller traque depuis plus de 20 ans, le trait de caractère, la manie, le travers, l’humanité, en somme, de ses coreligionnaires.

Plus d'infos

PARUTION

Marie est-elle un obstacle au rapprochement des Églises ? (...) C’est par une lecture comparée de Redemptoris Mater de Jean-Paul II et du Commentaire du Magnificat de Luther que ...

Plus d'infos

PARUTION

Dossier de Christ Seul sur le phénomène du vieillissement de la population. 20 questions regroupées en cinq parties en esquissent les contours. Ces pages combinent lucidité et espérance, ...

Plus d'infos

QUE CELUI QUI EST SANS PÉCHÉ...

PARUTION QUE CELUI QUI EST SANS PÉCHÉ...

Le péché n’a pas bonne presse… Sommes-nous d’ailleurs encore pécheurs ? Un tel langage est-il toujours pertinent ? Dans le contexte actuel, nous nous considérons ...

Plus d'infos

CONCERT

WELCOME JOY, WELCOME SORROW MUSIQUE POUR TOUS ! Sa 16.11.2019, 20h La Ch.-de-Fonds Di 17.11.2019, 17h Bienne Ens. vocal féminin CALLIOPE, dir. M. Aellig

Plus d'infos

CONCERT

SELVA MORALE & SPIRITUALE Claudio Monteverdi par l'Ens. Vocal d'Erguel et Les Cornets Noirs, dir. Manuel Gerber Sa 23.11.19 20h Stadtkirdhe, Bienne Di 24.11.19 17h Collégiale, Moutier

Plus d'infos

CONCERT

MUSIQUE DES LUMIÈRES : VOYAGE BACH No 5 H-L. Hassler / J-S. Bach BWV 115 / A. Vivaldi RV 414 Di 24.11.2019, Anc. Eglise Le Noirmont (CH) 17h

Plus d'infos

À VOIR / À ÉCOUTER

PORTES OUVERTES Dim.1er déc 2019 16h à l'occasion des 10 ans du Grand-orgue

Progr. 2019