chute-Birse-Laufon 1524-1260
 
forum paix dmukwege 400px

Discours du M. Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix


Lien vers l'émission : (à partir de la minute 33 :

 

 
Pentecost 2019 FR

Pourquoi le miracle de la Pentecôte n’est-il pas que plusieurs personnes comprennent un message délivré en une seule langue mais bien que ce message soit exprimé en différentes langues ?


Si le message est partagé en différentes langues alors il doit prendre une forme différente dans chaque culture. Ceux qui parlent plusieurs langues savent que la structure grammaticale et les mots employés pour exprimer une idée façonnent cette même idée de façon différente dans chaque langue. Le même message prend des nuances différentes en étant transmis dans d’autres langues et pourtant cela reste un message unique :

Le pouvoir de Dieu se révèle en Jésus,
Seigneur et Messie qui a vaincu la mort sur la croix. 

Un message : Jésus, dont la vie, la mort et la résurrection nous appellent à nous repentir et à changer radicalement de vie. Un message unique, avec des nuances, des formes et des implications différentes, mais un même message. Lunitédonne la place aux différences sans changer l’essence de la bonne nouvelle.

Seigneur, continue de déverser ton Esprit sur ton Église comme tu l’as fait à la Pentecôte !

sign c garcia

 
Porte du cimetière au centre de Bogota, Colombie. Image : Caracol Radio
 
« Dès lors, Seigneur, que puis-je attendre ? Mon espérance est toute en toi. » 
Psaumes 39/8 (BDS).

L’espoir est essentiel pour surmonter les situations difficiles. Sans espoir,...

Frédéric de Coninck, sociologue et prédicateur de l’Eglise mennonite de Villeneuve-le-Comte, se lance dans la tenue et l’animation d’un blog, intitulé Tendances, Espérance.

CMM : Bienvenue
« Elle mit au monde un fils: son premier-né. Elle lui mit des langes et le coucha 

dans une mangeoire parce qu’il n’y avait pas de place pour eux 
dans la pièce réservée aux hôtes. » Luc 2:7 (BDS).

Se sentir le bienvenu et se sentir accepté sont des besoins humains essentiels. Être reçu avec une embrassade, un sourire, une bonne conversation, un repas chaud et un lit propre est une expérience particulièrement marquante. Au contraire, être rejeté, expulsé d’un endroit ou simplement percevoir qu’on est arrivé à un moment inopportun sont des situations que l’on cherche à éviter.

Depuis le début de sa vie sur terre, Jésus connu l’expérience de ne pas être le bienvenu, et d’être même ouvertement rejeté. Alors qu’il ouvrait des espaces pour le pêcheur et recevait ceux qui étaient rejetés, sa présence dérangeait beaucoup de monde.

Alors que nous fêtons Noël, rappelons-nous que le Christ s’est identifié avec ceux qui ne sont pas les bienvenus et agissons concrètement pour accepter ceux qui ont souffert du rejet. Sans nous en rendre compte, nous pourrions recevoir Jésus chez-nous.

En Christ,                  

César García,  
secrétaire général de la CMM